Voyants au vert pour Les Bleus | The Analyst
Voyants au vert pour Les Bleus
Rugby

Voyants au vert pour Les Bleus


La France a terminé l’année 2022 en étant la seule nation du Tier 1 à avoir affiché un taux de victoires de 100%, remportant chacune de ses 10 rencontres. Bien que souvent considérée comme l’une des meilleures équipes du monde, en particulier dans l’ère professionnelle, l’équipe de France n’avait jamais réussi un tel exploit auparavant lors d’une année avec plus de deux matches disputés.

% Victoires des Bleus

A deux reprises précédemment il avait manqué une seule victoire à la France pour terminer une année civile avec un bilan parfait, la plus dramatique étant en 1998 lorsqu’elle avait gagné ses 8 premiers matches avant de s’incliner face aux Wallabies lors de son dernier match cette année-là. 12 mois plus tard, ces mêmes Wallabies avaient enfoncé le clou et brisé les cœurs français lors de la finale de la Coupe du Monde 1999. En 2022, la France a finalement réussi à signer une année parfaite, peut-on y voir un signe annonciateur d’un futur doré à quelques mois de la finale de la Coupe du Monde ?

La France est l’actuelle favorite pour soulever le trophée Webb Ellis en 2023, ayant remporté ses 13 derniers matches internationaux, la meilleure série de victoires de son histoire. Auparavant, Les Bleus n’avaient réussi à gagner plus de 8 matches d’affilée qu’à une seule reprise et c’était à une autre époque, lors des années 30, avec 10 victoires consécutives entre 1931 et 1937.

Plus longues séries de victoires

Réitérer un Grand Chelem lors du Six Nations 2023 s’annonce très compliqué pour la France avec des déplacements à l’Aviva Stadium et à Twickenham et aucune équipe n’a réussi à réaliser deux Grand Chelems de suite en Six Nations. Cependant, la France a été la dernière équipe à remporter le Grand Chelem deux années de suite lors du Cinq Nations et si elle réalise l’exploit de gagner tous ses matches du Tournoi en 2023, elle égalerait les séries de 18 victoires de suite de l’Angleterre et de la Nouvelle-Zélande, un record pour une équipe du Tier 1. Cependant, elle devra continuer de gagner et remporter la Coupe du Monde si elle veut dépasser Chypre au total de victoires consécutives pour une équipe masculine en matches internationaux.

Mais dans quels domaines la France a-t-elle excellée en 2022 ? En attaque, les Bleus ont continué en 2022 ce qu’ils ont souvent fait par le passé, réussir à se créer des occasions venant de nulle part, sur des éclairs de génie et de talent. La France s’est classée dans le Top 4 en termes de défenseurs battus et de franchissements, tout en démontrant qu’elle était l’une des équipes les plus efficaces sur passes après contact. En effet, le France a affiché le 2ème meilleur total de passes après contact par match parmi les équipes du Tier 1 en 2022 (derrière le Japon, 10) tout en ayant le 3ème meilleur taux de passes après contact réussies.

Moyennes France

Lors des récentes années, la France a également amélioré son jeu au pied et en 2022, Les Bleus ont joué au pied plus souvent que toute autre nation, afin d’élargir ses possibilités de jeu. La France a affiché le meilleur taux de réussite sur ses sorties de ses 22 mètres (96%) et parmi ces sorties, 65% ont été effectuées au pied plutôt qu’en portant le ballon, également plus fort taux parmi toutes les nations. Les Bleus ont ainsi pris moins de risque pour sortir de la zone de danger qu’ils ne l’auraient probablement fait par le passé.

Défensivement, la France s’est grandement améliorée, notamment sous les conseils du spécialiste Shaun Edwards, remportant le plus de turnovers parmi toutes les nations l’année passée, manquant le moins de plaquages et possédant le 3ème meilleur taux de plaquages réussis. En ajoutant à cela de solides prestations sur mêlées et touches, une activité permanente sur rucks et un excellent bilan disciplinaire, la France a affiché son impact dans tous les secteurs du jeu.

Moyennes avancées France

Nous savons que la France peut être dévastatrice lorsqu’elle a le ballon dans les mains, mais comment son plan de jeu facilite cela ? Regardons de plus près les données de Stats Perform sur le mouvement de l’équipe et les options des maîtres à jouer afin d’avoir une idée du jeu offensif proposé par la France. Généralement, la France a attaqué le côté ouvert lors de 88% de ses phases, dans la moyenne des équipes du Tier 1 en 2022.

Cependant, c’est l’espace utilisé par la France après chaque ruck qui est surprenant. Traditionnellement connue pour déplacer le ballon et jouer au large, cette équipe de France new-look a joué plus souvent au ras de ses rucks que toute autre équipe en 2022. La France a attaqué dans les 2 mètres de son ruck précédent lors de 17% de ses phases et dans les 10 mètres lors de 58% du temps, plus fort taux parmi les équipes du Tier 1. Ce qui est intéressant, c’est que ce sont les 4 meilleures équipes au classement mondial qui ont gardé le ballon dans les 10 mètres du précédent ruck le plus souvent en 2022 (France 58%, Irlande 54%, Nouvelle-Zélande 53%, Afrique du Sud 51%).

France Mouvement

Nos données sur les joueurs démontrent un profil similaire. La France était la seule nation du Tier 1 en 2022 à voir moins de 20% de ses ballons être passés plus loin que le 1er receveur à la suite d’un regroupement (15%), un contraste saisissant avec le Japon que la France a affronté 3 fois l’année passée, qui a fait vivre le ballon au-delà du 1er receveur plus souvent que toute autre équipe (47%).

France 1st receiver FR

Malgré le fait que la France n’a pas joué au large aussi fréquemment que les autres nations en 2022, cela n’a pas empêché ses ailiers de mettre les mains sur le ballon et d’exploiter au mieux les espaces offerts : Damian Penaud a réussi plus de franchissements que tout autre Français l’année passée, a marqué le plus d’essais (8) et affiché le meilleur taux de plaquages cassés (79%) parmi tous les joueurs du Tier 1 en 2022.

Avec des joueurs comme Penaud à l’aile et des maitres à jouer comme Romain Ntamack et Antoine Dupont capables d’identifier les espaces à exploiter, la France n’a ainsi pas besoin d’utiliser souvent le jeu large mais lorsqu’elle le fait, elle le fait avec un effet dévastateur. Le succès de la France ne se résume cependant pas à Penaud, Ntamack et Dupont, elle possède des joueurs de grande qualité sur tout le terrain, avec un jeu collectif bien huilé.

Battre la France cette année s’avère être une tache difficile pour les autres équipes et avec une Coupe du Monde à la maison en vue, les Bleus osent ainsi espérer finir l’année 2023 en apothéose.